Conseil et formation en communication digitale
Google Authorship

AuthorShip et Author Rank : deux notions à ne pas confondre en seo

Il est aujourd’hui conseillé d’indiquer aux moteurs de recherche qui est l’auteur d’un contenu. Il semble que les moteurs donnent de plus en plus d’importance à l’autorité des auteurs pour juger de la qualité d’un contenu.

Authorship, the rules : mode d’emploi

L’AuthorShip est le nom donné à la méthode utilisée pour lier un contenu avec son auteur.

Quelques conseils :

  1. Intégrer la balise rel=”author” dans votre code source html. Cette balise Author sert à relier le contenu à la page Google+ personnelle de l’auteur.
    Ex. <a rel=”author” href=”https://plus.google.com/xxx” >Virginie Giron</a>
    ou <a href=”https://plus.google.com/xxx?rel=author” >Virginie Giron</a>
  2. Le contenu doit être rédigé par l’auteur. Ce ne peut pas être une simple liste de contenus
  3. Le nom indiqué dans la balise rel=”author” doit être le même que celui du profil Google+
  4. La photo utilisée dans la profil Google+ doit être un visage humain (pas de mascotte ni de logo)
  5. Deux versions linguistiques d’un même contenu peuvent être liées à un même profil

A noter que la balise rel=”publisher” suit le même principe mais est utilisée pour désigner la page Google+ d’une entreprise. Dans ce cas, la photo peut être le logo de l’entreprise.

Conséquences de l’AuthorShip

Lors la balise rel=”author” est bien intégrée, les rich snippets s’affichent dans les résultats des moteurs de recherche (nommés Serp’s).

Depuis mi-décembre 2013 : l’affichage du rich snippet n’est plus automatique. Il dépend de l’autorité de l’auteur (voir le chapitre ci-dessous sur l’Author Rank). D’après Raphaël Doucet, directeur de la société Visibilité Référencement, l’AuthorShip ne fait pas gagner de position à un contenu dans les Serp’s mais attire l’œil de l’internaute. D’après ses tests, un rich snippet peut engendrer jusqu’à 30% de taux de clic en plus.

D’après Raphaël, il est possible de lier plusieurs auteurs au même contenu ce qui fait remonter plusieurs photos pour une même requête. Olivier Andrieu, autre ponte du référencement naturel, pense que ce n’est pas encore possible mais Google y réfléchirait.

L’Author Rank, un critère de l’algorythme de Google

Courant 2011, Google dépose un brevet sur « l’Agent Rank ». Il s’agit d’un critère de classement du contenu, indépendant de la requête, relié au profil de l’Agent, c’est-à-dire du producteur du contenu. Dans une interview au Wall Street Journal en février 2013, Eric Schmidt (ancien grand patron de Google) évoque la notion d’Author Rank. Les observateurs seo ont rapproché cette notion du brevet « Agent Rank ».

Principe de l’Author Rank

Les référenceurs ont listé un certain nombre de critères pris en compte pour calculer la valeur de l’Agent. Cette liste n’est pas exhaustive vu le secret qui entoure l’algorythme Google :

  • nombre de liens pointant vers le contenu (backlinks)
  • mentions et citations de l’auteur dans d’autres articles.
  • réseaux sociaux : nombre de partage, notes d’autorité, mentions de l’auteur de les cercles Google+
  • nombre de contenus
  • connection à d’autres auteurs reconnus
  • nombre d’appartenance à des cercles Google+
  • pagerank des contenus
  • nombre et qualité des commentaires sur les contenus

AuthorShip et Author Rank : pour résumer

L’AuthorShip est la façon dont les contenus son liés avec son auteur.
L’Author Rank consiste à analyser la pertinence d’un auteur. Ce critère est peu utilisé aujourd’hui par les webmasters et on ne sait pas encore s’il est mis en place par Google (les changements observés dans l’affichage des rich snippets tendent à prouver que si).

L’AutorShip en perte de vitesse

(mise à jour du 29 juin 2015)

Dans un article publié en septembre 2014, je vous annonçais la mort de l’authorship. Olivier Andrieu, expert seo francophone, confirme cette disparition dans ce podcast réalisé par la société Analyticsseo.com, tout en mettant l’accent sur la qualité des contenus que doivent fournir les auteurs pour améliorer leur référencement.

(mise à jour du 24 janvier 2014)

Fin 2013, Matt Cutts, responsable de l’équipe anti-spam de Google, annonçait que l’Autorship allait avoir moins d’importance à l’avenir. Il  prévoyait une diminution de 15% du nombre d’auteurs présentés dans les Serp’s.

Depuis, effectivement, de nombreux webmasters ont constaté cette diminution. Les raisons de ce changement de politique chez Google restent obscures : Matt Cutts a simplement signifié que l’objectif est d’améliorer la qualités des Serp’s.

John Mueller, responsable des Google Webmaster Tools, a récemment listé quelques facteurs qui pourraient affecter l’affichage de l’AutorShip (liste non-exhautive) :

  • Google doit reconnaître l’auteur comme une personne d’autorité
  • L’affichage sera facilité si l’internaute qui fait la recherche connaît l’auteur ; l’a dans ses Cercles Google.
  • Le contenu doit être de bonne qualité.
  • Le site qui publie l’article doit lui-même être connu par Google comme étant un site de qualité (PageRank et TrustRank)

 

Je vous invite à voir l’infographie « Comment résoudre les problèmes de l’Authorship ».

authorship google

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.