Conseil et formation en communication digitale
kev adams google

11 conseils pour le référencement d’une image dans Google

Le nombre d’images indexées par Google est bien moins élevé que le nombre de mots. Il est donc statistiquement plus simple de positionner une image dans les résultats du moteur de recherche, que de positionner un texte. Encore faut-il savoir comment faire !

En 2006, Google considérait que son moteur d’image concentrait 10% des recherches Google. En 2009, 20 millions de visiteurs uniques utilisaient quotidiennement Bing Images. Il est à parier que ses chiffres n’ont fait qu’augmenter depuis.

Voici 11 conseils pour profiter du trafic issu de ces requêtes effectuées uniquement sur des images.

Optimiser le code html

Le code html qui permet d’insérer une image dans une page web est le suivant.

     <img src=''http://www.votresite.com/images/nom-de-l-image.jpg''
     width=''245'' height=''152'' alt=''texte alternatif pour décrire l'image''
     title="titre que vous donneriez à l'image" longdesc=''exempleimage.html''>

Dans ce code, plusieurs éléments sont à optimiser avec les mots clefs que vous aurez définis au préalable.

Le nom de l’image

Le nom de l’image doit conteni vos mots clefs. Il est conseillé d’éviter les accents et de séparer les mots par des tirets (le tiret du 6). Le nombre de caractères n’est pas limité.

A noter que ce critère a un poids relativement faible pour Google parmi les critères liés aux images.

Le format de l’image doit être .jpg, .gif ou .png.
Les images en .png sont les moins lourdes mais le nombre de couleurs est limité. Il vaut donc mieux privilégier un .gif, ou un .jpg pour une photo.

La balise alt

Le texte alternatif d’une image doit décrire l’image avec les mots clefs sélectionnés. Il est inclus dans la balise Alt.

Son poids est très important (même poids que la balise Title d’une page).

Il est conseillé d’écrire 10 mots maximum, plutôt en minuscules non accentuées.

Pour les images de votre charte graphique, le W3C conseille d’indiquer une balise Alt vide comme ceci : alt=””

Les balises name et title

Ces balises ne sont apparemment pas prises en compte

La balise Longdesc

La balise Longdesc pointe vers une page html qui donne plus d’informations sur l’image. Elle peut être utile pour les sites internet dont la valeur ajoutée sont les images (par exemple, le site web d’un photographe).

Google n’utilise pas cette balise Longdesc mais, apparemment, les autres moteurs la prennent en compte. A noter que cette balise n’est pas valide en html5.

Critères techniques

Il semblerait que les images de grande taille (mini 500×500) soient mieux positionnées.

A noter que Google Images permet de filtrer les résultats par taille.

Pour améliorer le temps de chargement de la page, il est également conseillé d’indiquer dans le code html la hauteur et la largeur de l’image en question. Ainsi, le navigateur n’est pas obligé de s’adapter à l’image puisqu’il connaît déjà sa taille.

Le texte qui entoure l’image

Il est conseiller d’insérer des mots clefs dans le texte qui entour l’image (légende par exemple). Les moteurs donnent plus de poids aux 10 mots placés avant et après la balise image, qu’aux autres mots.

Pensez également au texte du lien qui pointe sur elle. Vous pouvez le mettre en gras, ce qui lui donne plus de poids.

 

Vous voilà prêt à optimiser vos images pour qu’elles soient indexées par Google et bien positionnées dans les résultats du moteur. A l’avenir, les moteurs de recherche sauront reconnaître le contenu d’une image sans avoir besoin de texte (Google a déposé un brevet en ce sens en 2008). Il est donc important de soigner dès maintenant qualité et netteté de vos images.

Comments (4)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.