Conseil et formation en communication digitale
ereputation facebook dislike

Maîtriser son ereputation sur internet

Depuis plusieurs années, Facebook, réseau social au succès international, s’est démocratisé. Il est devenu un des premiers outils à utiliser pour qui veut s’affirmer en tant qu’entreprise ou en tant que professionnel aguerri des nouvelles technologies. On ressent presque même une nécessité (voir une obligation) d’être présent sur le net via les réseaux sociaux pour prouver sa modernité et son envie d’aller de l’avant, de s’étendre sur un nouveau terrain périlleux certes, mais fort lucratif.Savoir contrôler son ereputation est aujourd’hui obligatoire pour contrôler son image et surtout pour ne pas subir le résultat contraire à ce que nous recherchons sur internet, à savoir se faire (re)connaître.

La généralisation de l’utilisation des réseaux sociaux, et notamment Facebook, de façon professionnelle amène certaines entreprises à créer des profils sociaux. Mais souvent, elles les délaissent par la suite par manque de temps ou de retombées rapides et lucratives, ce qui est bien évidemment défavorable vis-à-vis de leur image de marque. En effet, le réseau social ayant pour but premier de permettre un partage entre les membres d’une communauté, il n’est pas rare, si on ne maîtrise pas assez cet outil, de collectionner les avis négatifs, photos inappropriées ou informations fausses. Par la suite, cette mauvaise réputation peut avoir de lourdes conséquences, généralement mal prises en compte par l’entreprise et par le staff qui gère les publications sur réseaux sociaux. 

Les exemples sont nombreux. On pense notamment au harcèlement numérique ou « cyberbulling » dont font part les sociétés qui ne se sont pas assez préparées à une présence sur le social-web. Comme Jack Sparrow face au Hollandais-Volant (cf : Pirates des Caraïbes – Jusqu’au bout du monde), il faut alors bien comprendre une chose essentielle lorsque l’on veut améliorer son ereputation via les réseaux sociaux, Facebook en premier : ne partez jamais à l’abordage d’un navire trop puissant pour vous, sous risque d’être victime de votre propre orgueil. Privilégiez avant tout la qualité à la quantité, avec une présence faible mais pertinente sur internet qui sera bien plus positive qu’une présence plus importante mais non contrôlée, voire dégradante.

Mathieu PLATRET
Etudiant Master 2, Conception de Projets Numériques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.