Conseil et formation en communication digitale
la pub influencée par le marketing 2.0

A lire… Buzz, de Frank Rose

La 4ème de couverture promettait de me faire “réaliser à quel point le Net révolutionne la création culturelle”. J’ai plongé, j’ai acheté, j’ai lu… Et je n’ai pas été déçue… Bien au contraire. Ce bouquin m’a enthousiasmé ! 

La pub face au web 2.0

Le Buzz du journaliste Frank Rose fait un tour d’horizon des grandes réussites du net marketing. Il interviewe depuis des années les grands noms du divertissement : cinéastes (Georges Lucas et son Star Wars), concepteurs de jeux vidéos (Will Wright et ses Sims’s), chanteurs (Trent Reznor du groupe Nine Inch Nails, producteurs de séries télé (Lloyd Braun, créateur de Lost), révolutionnaires du web 2.0 (Noah Brier et son Twitter)… Son bouquin regorge d’anecdotes sur la façon dont ces marketers ont imaginé et mis au monde leurs produits marketing. J’écris “marketers” car c’est une façon bien commode de nommer ces personnes qui ont, dans leur domaine, fait le buzz. L’auteur nous raconte en détail certaines success story (Youtube, GTA…), leur création et leur évolution.

Frank Rose mène ici une réflexion sur la publicité d’aujourd’hui. Il ne suffit plus de matraquer les consommateurs à coup de spots télévisés. Le consommateur, c’est aussi l’internaute qui a pris l’habitude de participer aux histoires qu’on lui raconte.  Les annonceurs “doivent non seulement divertir leur public, mais aussi le prendre à partie, l’inviter à participer, le laisser s’immerger” (p. 237). “L’image d’une marque n’est donc pas simplement créées par les publicitaires ; pour reprendre l’expression de Gérald Zaltman de la Business Scholl d’Harvard, c’est une cocréation des consommateurs et des équipes marketing” (p. 96).

Consommateurs et publicité

Frank Rose a surtout compris que le consommateur d’aujourd’hui et le fruit des interactions qu’il rencontre depuis des décennies. L’évolution de la société est due à un ensemble de facteurs : la publicité ne peut pas être étudiée uniquement via le prisme de l’histoire du marketing car l’individu est soumis à une multitude d’influences nées du web, du jeu vidéo, du cinéma, de la télévision, du roman… L’auteur fait la démonstration des facteurs de réussite du marketing web 2.0 et émaille ces réflexions d’éléments issus d’autres techniques plus anciennes mais toute aussi importantes (la télévision, les romans de science fiction…). Elles sont étudiées pour analyser et illustrer leur interaction de plus en plus imbriquées, toujours à perfectionner.

L’intelligence artificielle, futur de la pub ?

Et ce bouquin va plus loin ! Ce n’est pas juste une analyse des techniques marketing qui font le buzz. Les derniers chapitres font état de la recherche scientifique sur l’intelligence artificielle. Ce lien entre les mondes virtuelles et la réalité n’est encore pas au point mais des centres de recherche à travers le monde s’appliquent à établir la transmission d’émotions du jeu (ou du film) vers le joueur (ou le spectateur). Ces chercheurs souhaitent expliquer comment naissent nos émotions et comment les jeux vidéos tentent de les utiliser pour nous rendre accro (une histoire de dopamine…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.