Attirer du trafic sur votre site internet

Attirer du trafic sur votre site internet

Nous sommes nombreux à tenir un blog et à observer la courbe de notre trafic augmenter peu à peu, ou pas, mais jamais assez vite à notre goût.
Rencontre avec Th. O. : il rassemble 16 000 visiteurs uniques par mois sur son blog Eklecty-city.fr. Mais comment fait-il ?

 

Quel est le thème de votre blog ?

Eklecty-City.fr traite principalement de cinéma et de jeu vidéo, deux passions dévorantes pour moi. Tout à commencer avec Terminator2, sorti en 1991. J'avais 4 ans. Je me suis pris une grosse claque. J'adore le cinéma. Quand j'étais petit, je ne regardais pas les dessins animés, ou très peu. Déjà à l'époque, mon truc c'était le cinéma. Et ce qui m'attire dans le jeu vidéo, ce sont ceux qui ont des vrais scénarios de film, comme Assasin Creed par exemple. Metal Gear solid, le jeu de Hideo Kojima sorti le 26 février 1999, m'a donné cette envie de partager autour du medium jeu-vidéo. C'est le premier que j'ai terminé tout seul, sans les codes et sans ma famille qui m'a initié aux jeux vidéo.

Et vous avez décidé de partager vos passions sur le web

Oui, très tôt puisque je suis actif sur le web depuis que j'ai 14 ans. J'ai longtemps été présent sur des forums, puis j'ai créé mes propres forums. Très tôt, j'ai rédigé mes propres news. J'ai créé les émissions Eklecty-city en 2009 et le site Eklecti-City.fr en 2010. Dès le départ, bien que le site soit un blog, je voulais le diriger comme une rédaction à part entière. J'ai, ou j'ai eu, quelques collaborateurs car c'est difficile de travailler tout seul. On a besoin de miroirs, de regards extérieurs. Par exemple, j'ai travaillé avec une rédactrice de Nice, Anastasia, pendant 2 ans. Elle a marqué les premières années du site et elle a eu la patience de me supporter (rires). Je suis exigeant avec moi-même, mais aussi avec les autres, ce qui peut créer quelques tensions. Aujourd'hui, je travaille aussi avec le chroniqueur Colin, pour la rubrique Colin gribouille l'actu. Je l'ai rencontré par l'intermédiaire de Thierry Paya, réalisateur indépendant de film de genre en Moselle. Tous les dimanches, Colin fait un dessin pour revisiter l'actu , et il rédige aussi des critiques de films. Étant aussi scénariste, il a un autre regard sur les films, ses critiques sont très pertinentes.

Je suis aussi en partenariat avec DailyMotion. Le staff me soutient depuis le début. J'ai même lancé une chronique en lien avec eux : Dailymotion Le Talent au quotidien.

Eklecty-City.fr est donc une réussite à vos yeux ?

Eklecty-City - LogoLe site reçoit environ 3000 visiteurs uniques par semaine. Surtout des fans de cinéma des années 80' et 90'. Ils ont entre 20 et 50 ans : je le vois sur la page Facebook. J’aimerais d'ailleurs remercier les personnes qui nous suivent sur Facebook, qui likent et interagissent quotidiennement avec nous. Sur Facebook, les relations sont simples, personnelles. Par exemple, le dimanche soir, je lance la discussion du genre "quels films regardez-vous ce soir ?" et les fans adorent participer. Suite à un article sur Arkadia-Communication.fr, j'ai aussi acheté un peu de publicité afin de tester les possibilités de croissances offertes par Facebook. J'ai peaufiné l'encart et surtout le ciblage pendant la campagne : au début, je ciblais les Pages de mes concurrents et après, j'ai ciblé les critères "Sortie entre amis" et "Cinéma". Ce ciblage a bien fonctionné.

Mes visiteurs apprécient aussi Eklecty-City car j’ose des choses. Je n’hésite pas à mettre en avant des jeunes réalisateurs ou à faire des articles que l’on n’attend pas à voir sur un site comme le mien. Par exemple, à chaque Saint Valentin, je fais des collaborations avec des actrices ou des présentatrices du milieu érotique. Après tout, c'est aussi du cinéma "de genre".

Comment attires-tu tes visiteurs ?

Eklecty-City.fr est donc présent sur Facebook et DailyMotion, ainsi que sur Twitter. Twitter est sympa car les relations sont très spontanées. Les partages de vidéos et d'articles sont plus efficaces aussi. Bon, j'ai un gros travail à faire au niveau des réseaux sociaux. Mais je manque de temps. Je travaille environ 7 heures / jour pour le site, en plus de mes études en Master "Projet numérique" à Metz.

Je fais aussi très attention au référencement naturel : je travaille mes mots clefs que je place dans les titres et sous-titres des textes. Je veille à respecter une bonne dénomination pour les images, celles-ci sont d’ailleurs bien référencées sur Google. Idem au niveau des vidéos, je veille qu’il y aie un titre correct et une description. Tout ce travail prend du temps mais c'est très efficace. Mon côté perfectionniste, « maniaque », est un point fort dans cette méthode !

No Comments Yet.

Leave a reply

Sign in
classic
Forgot password?
×
Sign up

(*) Required fields

I agree with OptimaSales Terms & Privacy Policy

×