Ce qu’il faut retenir du Pingouin 3 de Google

Ce qu’il faut retenir du Pingouin 3 de Google

Les bébêtes noires et blanches de Google donnent des sueurs froides aux propriétaires de sites web et aux référenceurs. Google a sorti le 18 octobre la 3ème version de son Pingouin.
Que faut-il en retenir ?

Google améliore constamment son algorithme dans le but, officiellement, de fournir des résultats de qualité aux internautes qui utilisent son moteur de recherche. Les mises à jour de l'algorithme sont donc surveillées de près car un site bien positionné dans les résultats du moteur peut dégringoler dans le classement et donc perdre un trafic considérable suite au déploiement des filtres Panda et Pingouin !

Le Pingouin de Google aime le netlinking

Alors que le filtre nommé Panda s'intéresse à la qualité du contenu d'un site web, le Pingouin analyse la qualité des backlinks, c'est-à-dire des liens qui pointent vers le site. Google donne une grande importance à ce qu'on nomme "netlinking" dans le jargon, estimant que si un site web reçoit beaucoup de liens, c'est que les webmasters le jugent intéressants. Mais ça... c'était avant...

Google s'est bien rendu compte que les propriétaires de sites posent eux-mêmes des backlinks en utilisant des techniques et des stratégies plus ou moins honnêtes : les stratégies sanctionnées sont nommées blackhat. La manipulation du netlinking est donc dans la ligne de mire du Pingouin. Il repère les backlinks malhonnêtes et sanctionnent les sites vers lesquels ils pointent.

Pingouin en est à sa version 3 : c'est dire si le grand ménage est difficile à faire. Oui, certains sites sont déclassés mais d'autres résistent mieux car Pingouin comparent toujours la qualité des backlinks d'un site à la qualité de BL de sites du même secteur d'activité.
Comme le remarque Serge Estèves dans cet article, suite au déploiement de Pingouin 3, de nombreux sites de streaming vidéo et des sites porno ont été déclassés. Mais les méthodes blackhat étant monnaie courante dans ces deux secteurs d'activité, d'autres sites vidéos et porno ont mieux résisté... jusqu'à Pingouin 4...

Adapter son netlinking aux désirs du Pingouin

Dans ce même article, Serge Estèves compare les backlinks du site le plus sanctionné par le Pingouin avec les BL du site qui a gagné le plus de positions. Ce sont deux sites de streaming vidéo donc les critères de Pingouin liés au secteur d'activité n'entrent pas en ligne de compte dans cette comparaison puisqu'ils sont les mêmes.

Le premier conseil naît d'une remarque logique : les backlinks créés naturellement par des webmasters vers un site pointent généralement vers la page d'accueil, et pas vers une page profonde. Donc les sites dont les BL pointent principalement vers des pages profondes ont du souci à se faire. Le ratio doit être à l'avantage des BL vers la page d'accueil.

Même logique concernant le critère NoFollow / DoFollow des liens : les BL naturels sont généralement en NoFollow. Donc si Pingouin remarque que le nombre de liens DoFollow est élevé, le site sera également sanctionné.

Enfin, le site sanctionné par Pingouin 3 avaient posé 25% de ses liens sur un même site internet ; ce qui renforcent l'idée communément acquise des référenceurs qu'il faut diversifier la source des liens.

 

Voilà un beau programme à suivre pour adapter votre netlinking à Pingouin 3. En attendant la version 4   ;-)

2 commentaires

  1. serge esteves

    Merci Virginie pour la mention. Effectivement aujourd’hui les critères de penguin sont bien quali qu’avant. La stratégie de liens externes aujourd’hui est de soi miser sur du 100% naturel, c’est à dire avec en créant du contenu intéréssant, en créant de l’engagement social et ainsi attirer naturellement des liens naturels; Soit en poussant la création de liens via différentes méthodes. Mais dans tous les cas, il faut qu’au final le profil de liens semble « naturel ».

  2. Virginie Giron

    Exactement. Il faut trouver le juste équilibre… C’est tout un métier ;-)

Leave a reply

Sign in
classic
Forgot password?
×
Sign up

(*) Required fields

I agree with OptimaSales Terms & Privacy Policy

×